MENU

Nous construisons autant des relations que des bâtiments

actualités

5ème prix ARGE avec Stanton Williams Architects et Vogt Landscape, London: Hôtel des Archives, Genève (GE)

03.2018

Au cœur du grand paysage, entre les Alpes, le Jura et le Salève, qui encadre la ville de Genève, dans le lieu-dit de Plainpalais, le futur Hôtel des Archives se situe dans un quartier sculpté par les eaux. Marqué par une géographie puissante, à la jonction de deux rivières/ euves connus pour leur puissance et tumultes : l’Arve et le Rhône. La création d’un nouvel espace public attenant au futur Hôtel des Archives est l’opportunité de mettre en valeur ce rapport à la rivière et au grand paysage.

Ce site, inscrit dans la zone inondable de l’Arve, est en rapport direct avec l’eau et sa géologie. À travers l’érosion, la rencontre de la nature et de la culture se traduit par une transition des matériaux d’un aspect brut à un aspect plus sophistiqué. Cette transition est renforcée par l’image du passage de l’ombre à la lumière, par l’ouverture de l’espace boisé à la cour pavée ouverte sur les Archives. La topographie en buttes douces de la ripisylve révèle les contours nets en emmarchements de la boîte des archives. Cette architecture exprime la présence des archives souterraines.

L’accès du public et du personnel à l’Hôtel des archives s’effectue soit par la rue de l’Ecole de Médecine ou par la cour à travers l’avant-corps, partie centrale dominante du bâtiment de L’Arsenal. Nous proposons d’insérer une nouvelle structure à l’intérieur de l’avant-corps afin de créer un espace centralisé d’accueil qui permet le contrôle de l’accès aux espaces publics au rez tel que la librairie/espace de consultation et l’auditorium, ainsi qu’aux espaces de traitement des archives. Cet espace sur trois niveaux permet d’accéder aux différentes fonctions aux étages tels que l’administration et les locaux pour la Compagnie 1602. Ces niveaux sont connectés visuellement entre eux à travers le puits de lumière naturelle qui traverse l’ensemble de l’avant-corps.

Les espaces publics et de traitement des archives situés de part et d’autre de l’avant-corps central sont orientés vers la cour et son jardin, ils sont desservis et reliés entre eux par une nouvelle circulation organisée de manière similaire à celle d’un cloître le long de la cour.

L’ensemble des espaces de traitement des archives sont situés dans l’aile sud-est du bâtiment de l’Arsenal, adjacent au hall d’entrée du public et du personnel. Les livraisons se font par l’accès à la cour le long du quai Ernest-Ansermet. Le traitement des documents d’archives suit le parcours logique des locaux dits « sales » aux locaux dits « propres », pour être nalement acheminés dans les magasins d’archives en sous-sol.

La librairie et les espaces de consultation, stratégiquement localisé proche du équipements culturel du quartier, sont combinés en un seul espace à double hauteur avec mezzanine, et sont orientés vers la cour et son jardin.